• Rencontre URELAC avec L'honorable Albert Mpeti

    Le 17/08/2013, en présence du Dr Esakwa, Kakese P, Ntikala A., Albert Mpeti a bien voulu nous entretenir de la situation socio-économique du Congo en général et de la sous-région du Mai-Ndombe en particulier.

    Dans la perspective du découpage de la République démocratique du Congo en 26 provinces, la sous-région du Mai-Ndombe deviendra, à terme, une  province. Les responsables politiques de la sous-région doivent dès lors préparer cette nouvelle étape qui menera le pays à une large décentralisation et une prise en charge plus marquée de la province par des élus locaux.

    Sur le plan politique, Monsieur Albert Mpeti nous fait remarquer les difficultés auxquelles ils sont confrontés pour mettre sur pied une plate-forme électorale de la sous-région autour d'un leader consensuel.

    Sur le plan socio-économique , la sous-région est parent pauvre par rapport aux autres entités de la province de Bandundu. Cette différence entre le nord et le sud est telle que le Mai-Ndombe reste la sous-région la moins développée. En matière d'aide au développement, on constate que les ONG en activité au Bandundu sont plus opérationnelles dans la partie sud de la province.

    Cependant le création d'une ONG au Mai-Ndombe est possible à l'instar de lUrelac asbl en Belgique. Cette nouvelle structure pourrait collaborer avec Urelac/Belgique en matière de développement socio-économique dans le Mai-Ndombe. Cette proposition à été faite à Monsieur Mpeti qui a accepté d'en faire part aux amis politiques de la sous-région à son retour au pays.

    Par ailleurs, au cours de cette entretien il a été évoqué, le projet de la Fondation MAMA ISANGI. Les intérêts de cette fondation sont gérés par le Diocèse d'Inongo et une Asbl des ressortissants Bolia. Il s'agit d'une opportunité pour mener à bien des activités d'intérêt général, notamment dans le secteur scolaire et sanitaire.

    Fait à Bruxelles, le 17/08/2013

    Dr Esakwa-Botuli

    Président Urelac Asbl